Balade photo : capturer le réel et éveiller l’imaginaire

Publié le 18/10/2021

L’été dernier, un nouvel atelier thérapeutique intitulé « Balade photo » a été proposé, sur prescription médicale, aux patients de la Clinique Villa des Roses. Au vu de son succès, cette médiation a été mise en place de façon pérenne depuis la rentrée et fait désormais partie intégrante de l’offre de soins proposée par l’établissement.

Partager :

Audrey Parise est psychologue et a conçu cet atelier, qu’elle anime le jeudi après-midi, avec un artiste plasticien et une infirmière. Interview.

En quoi consiste cet atelier thérapeutique ?

Pour un patient, l’atelier consiste à s’exprimer par la création photographique, au sein d’un groupe. Contrairement à une séance de Photolangage®, où des photos sont sélectionnées et présentées par les animateurs à un groupe, cette médiation propose au patient de réaliser et d’interpréter ses propres photographies, autour d’un thème donné (le lien, les émotions, la différence, le soutien…).

A chaque séance, j’ai la chance de pouvoir compter sur deux coanimateurs : Jean-Christophe, Artiste plasticien et à tour de rôle, Nadia et Emilie, Infirmières ou Maryse, Aide-soignante. Cela permet d’avoir un triptyque intéressant sur le plan du soin : chaque professionnel a un rôle important auprès du patient, sur le plan créatif ou psychologique.
 

ATELIER-BALADE-PHOTO-CLINIQUE-VILLA-DES-ROSES-INICEA.jpg

Photo prise dans le cadre de l'atelier thérapeutique "Balade photo"

Comment se déroule une séance ?

L’atelier se déroule sur un cycle de deux séances. Durant la première séance, des consignes sont énoncées au groupe, pour le bon déroulement de l’atelier – respect de la confidentialité, règle de bienveillance et de non-jugement. Puis le groupe sort ensuite en « balade » dans les alentours de l’établissement pour prendre des photographies. On utilise un seul appareil photo pour le groupe, ce qui invite à photographier au gré de ses envies, tout en partageant cet outil de travail avec les autres membres du groupe, co-animateurs compris.

La fin de la séance a lieu sur la clinique, où chacun peut exprimer son vécu, ses ressentis, et sélectionner les photographies qu’il souhaite faire développer pour la séance suivante.

Durant la seconde séance, les patients découvrent donc leurs photos développées, selon leur souhait, en couleur ou en noir et blanc. Un groupe de parole s’organise autour des photos prises et de la thématique proposée, afin que chaque personne puisse s’exprimer sur ce qu’il a souhaité mettre en valeur via ses clichés et verbaliser leur vécu et leur regard sur soi et les autres.

Quels sont les bénéfices attendus ?

Cet atelier est assez novateur car habituellement, en hospitalisation complète, les ateliers thérapeutiques ont lieu au sein même de l’établissement. Cet atelier « hors les murs » apporte une parenthèse, une pause tournée vers l’extérieur, durant l’hospitalisation.

Il permet à certains patients d’éviter l’isolement et de faire une petite activité sportive, car nous marchons tout de même pendant 1 heure dans le quartier où se situe la clinique. Ce qui est intéressant est de voir qu’à l’extérieur, du fait que les patients ne portent pas leurs masques et que les soignants ne sortent pas avec leurs blouses, la relation soignant/soigné est différente, il y a un esprit de convivialité et de partage qui se dégage du groupe.

Comment vous est venue l’idée de mettre en place cet atelier ?

Je suis passionnée depuis toujours par la photographie. L’idée m’est venue durant mes études, suite à mon premier stage en hôpital de jour psychiatrique en 2011, durant lequel un intervenant psychologue animait un atelier similaire. Je suis heureuse de pouvoir, dix ans plus tard, proposer mon propre atelier autour de la photographie dans un établissement !
 

ATELIER-BALADE-PHOTO-CLINIQUE-VILLA-DES-ROSES-INICEA-ARBRE.jpg

Photo prise dans le cadre de l'atelier thérapeutique "Balade photo"

Quels sont les premiers retours des patients ?

Les patients nous ont tous fait des retours positifs et apprécient en particulier de pouvoir s’évader, à la fois par la sortie et par la pratique de la photographie.

Durant la promenade, ils parlent de leurs centres d’intérêts, rencontrent de nouvelles personnes… ils ne pensent plus à leur maladie. Cela les rassure de sortir accompagnés par les soignants et ils apprécient pouvoir partager un moment créatif avec eux.Je prends le temps de les aider à retoucher les clichés qu’ils sélectionnent. Je fais développer les photos sur du papier mat car il est important que le rendu soit joli et que ça leur fasse plaisir, ce qui permet un travail renarcissisant pour les patients. 

--

AUDREY-PARISE-PSYCHOLOGUE-CLINIQUE-VILLA-DES-ROSES-INICEA.png

L’atelier thérapeutique « Balade photo » est accessible sur prescription médicale.

Dans le cadre du projet de soin de l’hospitalisation complète, la Clinique Villa des Roses développe des médiations thérapeutiques dans le domaine artistique, corporel, psychodynamique et psychoéducatif. Plusieurs groupes vont être mis en place d’ici la fin de l’année 2021, afin de diversifier l’offre de soins.

>> Cliquez ici pour en savoir plus sur les prises en charge de la Clinique Villa des Roses

 


Ce contenu pourrait aussi vous intéresser :

>> Et si nous imaginions ensemble ?
>> Ricochets postaux entre les patients des hôpitaux de jour du Pôle Lyonnais INICEA

 

 

Clinique des Vallées : 8 mois après, quel bilan pour l'équipe mobile de pédopsychiatrie ?

Publié le 29/11/2021

Sa mission : répondre à une situation de crise sur lieu et dans le contexte de son apparition, sans avoir obl

La Clinique de Vontes sensibilise les agents de police aux pathologies mentales et à la gestion de crise

Publié le 29/11/2021

Bien que leur rôle soit primordial dans de telles situations, ils ne sont pas toujours formés pour y faire fa

« Santé Nutrition » : de la psychoéducation au mieux-être durable

Publié le 02/11/2021

L’équilibre alimentaire est un facteur reconnu de bien-être et de bonne santé.