Un cri de détresse de jeunes en fragilité psychique

Publié le 22/03/2021

Alors qu'une enquête Santé Publique France annonce une forte hausse anormale des passages aux urgences pour geste suicidaire (+38%) et troubles de l'humeur (+40%) en particulier chez les enfants de moins de 15 ans, les adolescents de l'hôpital de jour d'Epinal expriment leur détresse à travers une vidéo.

Partager :

Le Covid a violemment percuté les jeunes, provoquant pour la plupart d'entre eux, une détresse qui ne cesse de s'aggraver au regard de la prolongation des restrictions sanitaires.

Une année blanche, une vie "en pause" et une lourde incertitude sur les prochains mois qui pèse sur des jeunes pourtant déjà en fragilité psychique.

Quel message ai-je envie de faire passer ?

Dans le cadre de l'atelier thérapeutique "créa'son", les adolescents de l'hôpital de jour d'Epinal ont eu l'occasion de s'exprimer à travers une vidéo. Un cri de détresse qui retrace leur réalité, leurs ressentis sur une existence pas toujours simple :

Ils ont eu pour consigne : quel message ai-je envie de faire passer ? qu'en ai-je envie de partager ? Ensuite, ils ont pu écrire un scenario et créer un support sonore. Guillaume, intervenant extérieur, a tout mis en image. Ecoutons-les, prenons conscience de leur appel à l'aide. Ne les laissons plus jamais seuls ! explique Roselyne Convers, responsable de l'hôpital de jour.
 

"Le temps presse, la Terre se meurt, on a faim et je veux juste vivre"
Découvrez le message de Thomas, Madison, Eloïse, Guillaume, Nathan, Ingrid & Evie.
 

 

Pour rappel, l'hôpital de jour pour adolescents d'Epinal accueille et accompagne des jeunes à travers une prise en charge individuelle et groupale dans le cadre d'activités thérapeutiques. Cette structure de soins ambulatoires a ouvert ses portes le 2 septembre 2019 et accueille 15 patients adolescents par jour, souffrant de pathologies psychiatriques stabilisées.

Consciente de cette détresse chez les jeunes, Roselyne Convers précise :

A l'hôpital de jour, notre démarche consiste à remettre l'adolescent au coeur de sa prise en charge pour lui offrir la possibilité de reprendre sa vie et son état psychique en main. Cela passe par l'écoute bienveillante de l'équipe soignante, l'accompagnement, la sollicitation (avec les ateliers psychodynamiques) des émotions et de leur gestion. Nous remettons le "je" au milieu du "nous".

 


>> Cliquez ici pour en savoir plus sur l'hôpital de jour pour adolescents d'Epinal et les prises en soin proposées

"Il faut traverser le cadre pour découvrir quelque chose de nouveau !"

Publié le 06/09/2021

Nicolas est soignant-animateur à la Clinique de Vontes depuis 17 ans.

Application du passe sanitaire dans les établissements du Pôle Lyonnais

Publié le 02/09/2021

Depuis le 9 août 2021, en application des dispositions légales, la présentation du passe sanitaire est obliga

Et si nous imaginions ensemble ?

Publié le 01/09/2021

Dans le cadre de l’offre de soins proposée au Centre Lyonnais de Psychiatrie Ambulatoire (CLPA), l’atelier th