La tDCS : une innovation thérapeutique indolore et non-invasive

Publié le 12/10/2021

Le Centre Montois de Psychiatrie ambulatoire diversifie son offre de soins et optimise ses prises en charge thérapeutiques

Partager :

Depuis le mois de septembre, l'hôpital de jour de Mont-de-Marsan propose la tDCS (Transcranial direct current stimulation) ou stimulation transcrânienne à courant continu. Cette technique d'électrostimulation indolore et non-invasive ne présente aucune contre-indication ou effet secondaire.

Alors que la tDCS est une technique ancienne décrite dès le 1er siècle pour soigner des patients migraineux ou souffrant de divers maux, elle est aujourd'hui renouvelée, validée et considérée comme innovante. En effet, son utilité dans les traitements des troubles psychiatriques a été récemment suggérée par des travaux scientifiques.

Selon un article de medecinesciences.org à ce jour, les résultats de la recherche, relatifs à l’application de la tDCS dans la réduction du niveau de symptomatologie psychiatrique, peuvent être regroupés en quatre catégories distinctes : les troubles de l’humeur, les troubles liés aux addictions, les troubles psychotiques et les troubles anxieux. Les indications peuvent donc être similaires à la rTMS mais la tDCS est proposée à un plus large panel de patients.

Depuis l'ouverture de l'hôpital de jour, le Dr Fernandez, médecin psychiatre, souhaitait mettre en place la tDCS. Après en avoir échangé avec la Commission Médicale de l'Etablissement, le projet a mûri et a abouti fin septembre. Cette technique innovante ajoute une corde à l'arc thérapeutique de l'établissement et ouvre le champ des possibles dans le traitement des troubles psychiatriques, explique Valentin Vauzelle, responsable des soins.

La tDCS est une neuromodulation cérébrale, superficielle, indolore et non invasive par courant continu, d’une faible intensité et de faible voltage. Il n’existe aucune contre-indication ni effet secondaire majeur. La séance dure 20 minutes pendant lesquelles le patient reste conscient.

Cette méthode complète notre offre de soins et nous permet de proposer une alternative supplémentaire aux thérapies déjà proposées, telles que la réalité virtuelle ou la rTMS. En fonction des problématiques et projets personnalisés de chaque patient, nous sommes en mesure de mettre en place plusieurs solutions adaptées, conclut Valentin Vauzelle.

 


>> Cliquez ici pour en savoir plus sur l’hôpital de jour de Mont-de-Marsan

Clinique des Vallées : 8 mois après, quel bilan pour l'équipe mobile de pédopsychiatrie ?

Publié le 29/11/2021

Sa mission : répondre à une situation de crise sur lieu et dans le contexte de son apparition, sans avoir obl

La Clinique de Vontes sensibilise les agents de police aux pathologies mentales et à la gestion de crise

Publié le 29/11/2021

Bien que leur rôle soit primordial dans de telles situations, ils ne sont pas toujours formés pour y faire fa

« Santé Nutrition » : de la psychoéducation au mieux-être durable

Publié le 02/11/2021

L’équilibre alimentaire est un facteur reconnu de bien-être et de bonne santé.