La prévention des addictions auprès des jeunes : une priorité pour Jeanne d'Arc Hôpital Privé Parisien

Publié le 04/06/2019

Jeanne D’Arc Hôpital Privé Parisien est un établissement de santé mentale situé à Saint Mandé et investi depuis plusieurs décennies dans des prises en charge curatives et préventives.

La prévention des addictions et notamment de l’addiction aux écrans auprès des jeunes générations est l’une des orientations stratégiques de la structure, au regard de l’impact sociétal que cela représente.

Partager :

Les équipes de Jeanne d’Arc ont donc fait le choix de se mobiliser et d’intervenir auprès des enfants de 5/6 ans, de 9/10 ans et de 14/15 ans avec des programmes spécifiques, validés par le comité scientifique du Groupe INICEA, afin de les sensibiliser aux risques d’une mauvaise utilisation des écrans. Pour le Dr Eglantine Mazeaud, Pédopsychiatre et Olivia Ribardière, Directrice de l’établissement :

Il ne s’agit en aucun cas de leur demander de ne pas s’en servir. Au contraire ! Ils doivent impérativement apprendre à installer une application sur un téléphone, à exploiter les différentes fonctionnalités d’un ordinateur, à créer des programmes informatiques … mais ils doivent, par-dessus tout, apprendre à utiliser correctement ces outils.

S’il semble simple et évident aujourd’hui d’expliquer à un enfant comment se servir d’un couteau ou prendre seul les transports en commun, alors que ce sont des activités potentiellement dangereuses, si mal maîtrisées, les adultes n’ont pas (encore) cette aisance au sujet des écrans. C’est pourquoi les équipes de Jeanne D’Arc Hôpital Privé Parisien ont fait le choix d’éclairer les élèves en leur apportant des éléments de connaissance et de réflexion pour qu’ils puissent faire valoir leur libre arbitre et prendre eux même les bonnes décisions pour leur propre santé.

Lors de ces interventions, d’une heure environ, sont abordés, entre autres, le développement, le fonctionnement et les besoins du cerveau, les mécanismes des troubles addictifs, les modes d’action des écrans. Des conseils et des recommandations sont délivrés tout au long de la séance. Pour les plus grands, s’ajoutent un débat sur l’ambivalence d’une société de consommation qui condamne et incite dans le même temps, ainsi qu’un addicto-test (dont les résultats demeurent la propriété de chaque jeune).

Ces interventions n’ont pas vocation à enrailler à elles seules un phénomène de société aussi massif que celui-ci, mais elles visent plutôt à renforcer la digue que les enfants apprennent à construire, chaque jour, pour préserver ce qu’ils ont de plus précieux, à savoir leur état de santé.

Pour en savoir plus sur Jeanne d'Arc Hôpital Privé Parisien, cliquez ici.

Ouverture d'un nouvel hôpital de jour à Epinal

Publié le 11/09/2019

Depuis le 1er septembre, l’équipe de l'hôpital de jour d’Épinal est au complet pour accueillir les patients à

Interview du Docteur Froelich, nouveau médecin psychiatre à la Clinique de la Mare Ô Dans

Publié le 18/07/2019

Le Docteur Fabien Froelich a rejoint l'équipe médicale de la Clinique la Mare Ô Dans au mois de juin 2019.

INICEA conclut un partenariat avec C2Care

Publié le 10/07/2019

Grâce à cette collaboration, INICEA a mis en place dans quatre de ses établissements, des thérapies par exposition à