Bienvenue au Dr Cauchois, médecin psychiatre à la Clinique La Mare Ô Dans

Publié le 23/11/2020

"Je conçois la psychiatrie comme la discipline médicale qui s’attache à aider les patients en situation de souffrance dans leur statut de sujets pensants."

Partager :

Dr Thomas Cauchois, qui rejoint l'équipe médicale de l'hôpital de jour de la Clinique La Mare Ô Dans évoque son parcours, son approche et sa vision de la psychiatrie : "A mon sens, le rôle du psychiatre est de savoir mobiliser, par différentes stratégies, les capacités d’adaptation du patient pour surmonter les évènements aversifs de sa vie et atteindre ses objectifs."

Interview.

Quel est votre parcours ?

J’ai porté très tôt un intérêt pour la physiologie cérébrale et les sciences cognitives. Mon parcours médical s’est donc logiquement orienté vers la psychiatrie et la neurophysiologie, deux unités où j’ai eu la chance d’exercer pendant l’internat puis pendant 2 ans comme Chef de Clinique au sein du service hospitalo-universitaire du CHU de Rouen. J’ai également développé une spécialisation en médecine du sommeil pour laquelle j’ai décroché un diplôme inter-universitaire auprès de la Faculté de Médecine Paris VII. Enfin, mon intérêt commun pour la psychiatrie et la neurophysiologie a été récompensé par la bourse « Jeune Chercheur » du CHU de Rouen en 2019, portant sur des travaux de recherche à propos de l’électrophysiologie cérébrale dans la dépression.

Pourquoi avez-vous choisi de travailler à la Clinique La Mare Ô Dans ?

Le projet médical proposé par la Clinique La Mare Ô Dans représente une réelle opportunité de concilier mon intérêt pour l’activité de consultation et mes travaux de recherche puisque l’établissement m’a confié la tâche de développer des stratégies thérapeutiques innovantes (dont la neurostimulation) au service des patients suivis en ambulatoire et à l’hôpital de jour. Ce projet me permet également de pérenniser mon activité de médecine du sommeil, pour laquelle il existe peu d’intervenants spécialisés dans la région. Enfin, j’ai pu retrouver au sein de la clinique des confrères avec lesquels je partage la même conception de la psychiatrie, ce qui est un atout majeur pour la cohérence des soins.

Quelle est votre approche et votre vision de la psychiatrie ?

Je conçois la psychiatrie comme la discipline médicale qui s’attache à aider les patients en situation de souffrance dans leur statut de sujets pensants. Cela mobilise un vaste champ de connaissances théoriques, incluant la neurobiologie, la psychopharmacologie, les sciences cognitives, la psychologie systémique ou bien encore la réhabilitation psycho-sociale. Aujourd’hui, nos approches thérapeutiques peuvent donc combiner des stratégies médicamenteuses mais aussi non médicamenteuses, comme des thérapies cognitivo-comportementales, des thérapies de pleine conscience, de la neurostimulation (rTMS, ECT) et des programmes de réinsertion socio-professionnelle. L’essentiel est d’apporter au patient une prise en charge multidisciplinaire et personnalisée, qui vise non seulement à obtenir une rémission symptomatique mais aussi à rétablir un fonctionnement et une qualité de vie satisfaisantes.

Quelles sont les pathologies que vous traitez ?

La Clinique La Mare Ô Dans reçoit un large panel de pathologies psychiatriques. Les plus fréquentes sont représentées par les troubles de l’humeur (uni- ou bipolaires) et les troubles anxieux. Nous sommes également amenés à traiter des patients souffrant de troubles obsessionnels compulsifs, de schizophrénie, d’addictions ou de troubles du comportement alimentaire. Enfin, j’espère aussi pouvoir apporter mon expérience dans le domaine des troubles du sommeil (insomnie chronique, syndrome d’apnées du sommeil, syndrome de jambes sans repos, narcolepsie) au service de tous les patients.

Qu’est-ce qui vous intéresse dans votre travail ?

L’intérêt de la psychiatrie réside dans cette formidable capacité de plasticité et de résilience du cerveau humain au cours de l’existence d’un individu. A mon sens, le rôle du psychiatre est de savoir mobiliser, par différentes stratégies, les capacités d’adaptation du patient pour surmonter les évènements aversifs de sa vie et atteindre ses objectifs. Historiquement et pour encore longtemps, le nœud de l’alliance thérapeutique repose donc avant tout sur la relation humaine entre le médecin et son patient.
 

=> En savoir plus sur la Clinique la Mare Ô Dans

"Il faut traverser le cadre pour découvrir quelque chose de nouveau !"

Publié le 06/09/2021

Nicolas est soignant-animateur à la Clinique de Vontes depuis 17 ans.

Application du passe sanitaire dans les établissements du Pôle Lyonnais

Publié le 02/09/2021

Depuis le 9 août 2021, en application des dispositions légales, la présentation du passe sanitaire est obliga

Et si nous imaginions ensemble ?

Publié le 01/09/2021

Dans le cadre de l’offre de soins proposée au Centre Lyonnais de Psychiatrie Ambulatoire (CLPA), l’atelier th