Une prise en charge adaptée à chaque patient

Toute prise en charge est basée non seulement sur le principe de prendre en compte la problématique de santé du patient mais également de l'accueillir avec sa vie, son parcours, ses liens à l'autre. INICEA accueille le patient dans le cadre de son parcours de Santé en partenariat avec les acteurs du territoire.

INICEA offre différents types d’hospitalisation en fonction de l’état et l’environnement du patient.

L’hospitalisation complète a pour but de permettre au patient de prendre de la distance avec son environnement, d’aborder ses problèmes en étant accompagné, d'entamer un travail en étant guidé, et ce dans un cadre contenant. En fin d'hospitalisation, un suivi est conseillé et décidé avec le patient dans un souci de continuité.

L’hôpital de jour propose un travail psychothérapeutique en prévention ou en consolidation de l’hospitalisation complète. Les patients sont accueillis en journée une à plusieurs fois par semaine.

Un parcours de soins sur-mesure dans votre parcours de santé

Un projet de soins personnalisé

En accord et en concertation avec le patient, dès les premiers temps de l'hospitalisation un Projet de Soin Personnalisé s'élabore : le patient en est le principal acteur. Les options thérapeutiques, tant médicamenteuses que psychothérapeutiques sont déterminées avec le médecin. Le projet construit, il est régulièrement réévalué avec le médecin et l'équipe soignante.

 

  • L’approche psychothérapique
    Les soignants ont des formations et compétences différentes complémentaires et interactives. Ils proposent une réflexion, un travail sur soi-même par le biais de groupe de paroles, d’activités médiatrices et/ou d’entretiens individuels.
    Les ateliers ou activités font partie du cadre de soins et sont prescrits par le psychiatre référent.
     
  • L’approche médicamenteuse ou non médicamenteuse
    En fonction de l'évaluation médicale initiale, un traitement médicamenteux adapté peut être mis en place ou poursuivi dans le cadre de la conciliation médicamenteuse.
     
  • La prise en charge somatique
    Dans le cadre du parcours de soin du patient, l'équipe médicale et soignante s'assure de la prise en compte des problématiques somatiques soit par des consultations internes effectuées par médecins généralistes ou spécialistes au sein des établissements, soit en organisant des consultations à l'extérieur.
     
  • La prise en charge de la douleur
    La douleur est une expérience propre à chaque individu, son soulagement est reconnu comme un droit fondamental. Cette prise en charge est effectuée par tous les professionnels intervenant auprès du patient. La douleur est évaluée, prise en compte, suivie sur la voie de l'apaisement.
     

Un accompagnement à la sortie

Le projet de sortie s’élabore avec le patient au fur et à mesure de sa prise en charge.

La fin de l'hospitalisation dépend de la stabilisation l'état psychique du patient. Elle s’envisage conjointement avec le psychiatre référent, l’équipe pluridisciplinaire, les acteurs externes nécessaires dans le cadre du parcours de soins nécessairement le patient et son entourage s'il y consent.

Dans certains cas, un suivi médical et / ou paramédical, un suivi psychologique, des visites ou des soins à domicile, une hospitalisation de jour ou de nuit peuvent lui être conseillés.

Le respect de vos droits

Les principes généraux de la personne hospitalisée

Extrait de l’annexe à la circulaire ministérielle n° 2006-90 du 2 mars 2006

 

  1. Toute personne est libre de choisir l’établissement de santé qui la prendra en charge, dans la limite des disponibilités de chaque établissement. Le service public hospitalier est accessible à tous, en particulier aux personnes démunies et, en cas d’urgence, aux personnes sans couverture sociale. Il est adapté aux personnes handicapées.
  2. Les établissements de santé garantissent la qualité de l’accueil, des traitements et des soins. Ils sont attentifs au soulagement de la douleur et mettront tout en œuvre pour assurer à chacun une vie digne, avec une attention particulière à la fin de vie.
  3. L’information donnée au patient doit être accessible et loyale. La personne hospitalisée participe aux choix thérapeutiques qui la concernent. Elle peut se faire assister par une personne de confiance qu’elle choisit librement.
  4. Un acte médical ne peut être pratiqué qu’avec le consentement libre et éclairé du patient. Celui-ci a le droit de refuser tout traitement. Toute personne majeure peut exprimer ses souhaits quant à sa fin de vie dans des directives anticipées.
  5. La personne hospitalisée peut, sauf exceptions prévues par la loi, quitter à tout moment l’établissement après avoir été informée des risques éventuels auxquels elle s’expose.
  6. La personne hospitalisée est traitée avec égards. Ses croyances sont respectées. Son intimité est préservée ainsi que sa tranquillité.
  7. Le respect de la vie privée est garantit à toute personne ainsi que la confidentialité des informations personnelles, administratives, médicales et sociales qui la concernent.
  8. La personne hospitalisée (ou ses représentants légaux) bénéficie d’un accès direct aux informations de santé la concernant. Sous certaines conditions, ses ayant droits en cas de décès bénéficient de ce même droit.
  9. La personne hospitalisée peut exprimer des observations sur les soins et sur l’accueil qu’elle à reçus. Dans chaque établissement, une commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge veille, notamment, au respect des droits des usagers. Toute personne dispose du droit d’être entendue par un responsable de l’établissement pour exprimer ses griefs et de demander réparation des préjudices qu’elle estimerait avoir subis, dans le cadre d’une procédure de règlement amiable des litiges et/ou devant les tribunaux.

La qualité et la sécurité de nos prises en charge

Pour pouvoir répondre aux attentes de nos patients, nous travaillons en permanence à la mise en oeuvre des bonnes pratiques de prise en charge, des conditions de sécurité des soins et des bâtiments, des prestations hôtelières.